Post-Mortem: étude sur les masques.

Brachycéphale ou dolichocéphale


Avant de commencer à étudier en détails les principaux masques mortuaires de Napoléon, pourquoi ne pas commencer par une petite leçon d’anatomie, ce n’est peut-être pas très amusant mais, vu que la mesure de la circonférence du crâne ne peut aider à déterminer s’il s’agit d’un brachycéphale ou dolichocéphale, voilà, peut-être le moyen de :

1) - comprendre la différence entre :

un brachycéphale, [du grec brakhus (court) et kephalê (tête)]


et :

un dolichocéphale [du grec dolikhos (long) et kephalê (tête)]



2) – de savoir, juste avec un petit problème d’arithmétique dont les données suivent, comment déterminer l’IC (Indice Céphalique) du type brachycéphale ou du type dolichocéphale,.

3) – La façon de prendre ces mesures, c'est-à-dire :


- La largeur se prend depuis le creux supra mastoïdien et, passant par-dessus du crâne, jusqu’à l’autre creux du même type. Ce point se trouve dans le creux formé par la pommette et la tête de la mandibule. Il est simple à trouver car il est juste à l’endroit où l’on placerait l’index pour se boucher les oreilles. Gardant le doigt à cet endroit et en ouvrant et fermant la bouche on sent, sans difficulté se former le creux.

La longueur se mesure de la glabelle, point se trouvant au milieux du creux des arcades sourcilières, et passant par-dessus du crâne, arriver jusqu’au point le plus proéminent de la partie occipitale de la tête, (voir schémas).

4) - Résoudre le petit problème :

(IC) - Indice céphalique = largeur multipliée par 100 et divisée par longueur – le résultat doit être supérieur à 80 pour le brachycéphale et inférieur à 75 pour le dolichocéphale.

En résumé le crâne brachycéphale est plutôt de forme ronde, tandis que le dolichocéphale est plutôt ovale.

Brachycéphale qualifie la forme du crâne et non d'un visage.


L’étude scientifique des crânes est, je pourrais dire, réservée aux paléontologues, aux sculpteurs et probablement aux médecins légistes, elle est beaucoup plus complexe qu’on ne pense, et ne se résume pas uniquement à la brachycéphalie ou dolichocéphalie, il y a en tout, si je ne m’abuse, 7 types différents de crânes.

En parlant de crâne nous ne mentionnons que la partie supérieure de la tête qui est composée de différents os formant le visage. L’ossature définitive d’un adulte a suivi, lors de sa croissance, différents stades de développement qui , eux, peuvent être influencés par des facteurs génétiques, nutritionnels ou accidentels.
Un individu du type brachycéphale n’a pas obligatoirement un visage carré, il peut aussi être rectangulaire ou ovale et avoir une ossature saillante surtout dans sa jeunesse. Souvent l’âge et une certaine obésité épaissira les traits avec la graisse qui enrobera les muscles du visage. Un amaigrissement important entraînera une flaccidité de la peau faisant, à nouveau, apparaître la proéminence de l’ossature du visage.

Voici deux portraits pour mieux comprendre:

Maria Luigia
Plonplon


© Diana



Les phrénologues concluent:

- Crâne allongé(Dolichocéphale): caractère nerveux, excitable, impulsif

- Crâne court (Brachycéphale): aptitude à produire de l'énergie en quantité, esprit réalisateur, grande vitalité, caractère sensible au défit, apte à la lutte.

Le premier doute du "masque de Napoléon" a été avancé par les phrénologues, qui en voyant le masque d'Antommarchi, n'ont pas retrouvé "les bosses de l'intelligence" et autres dimensions qui auraient dû traduire le caractère de Napoléon.

"Les théories phrénologiques, répétons-le, étaient radicalement fausses. Cette croyance que chaque "faculté" dépendait du développement d'une petite partie du cerveau provoquant une "BOSSE" du crâne - ou une dépression en cas de déficience de la faculté - n'a pas été vérifiée par la physiologie contemporaine." (Jean des Vignes Rouges )

Napoléon détestait les phrénologues, mais à sa mort, Antommarchi étudie son crâne, selon les méthodes du Docteur Gall:

Cliquez pour agrandir



© BBea53



Recherche sur le site