Bataille de Waterloo


Passez sur la carte avec la souris et cliquez sur les noms pour avoir les explications.



Bois Paris

C’est au Bois Paris que le IVe corps prussien de Bülow se rassembla avant de porter son attaque vers Plancenoit aux alentours de 16h30.


Ferme du Caillou

Cette ferme le long de la chaussée de Charleroi, à Vieux-Genappe, est l’endroit où Napoléon installe son quartier général le17 juin 1815. Il y passe la nuit et y réunit son étant major le matin du 18 juin pour donner ses ordres de bataille. Incendiée par les Prussiens le 19, alors que la grange transformée en hôpital de campagne, abritait de nombreux blessés. La ferme fut dévastée, et fut ensuite restaurée et aménagée à plusieurs occasions, jusqu’à ce qu’elle devienne un musée napoléonien en 1950. Le jardin contient un ossuaire, ainsi qu’un plaque rappelant le bivouac au Caillou du 1er bataillon du 1er régiment des Chasseurs à pied de la Garde commandé par Duuring.


Ferme de Chantelet

Une plaque rappelle que le maréchal Ney passa la nuit du 17 au 18 juin dans cette ferme situé à Vieux-Genappe à un peu plus d’un kilomètre à l’est de la ferme du Caillou.


Forêt de Soignes

En 1815 la Forêt de Soignes s’étendait depuis Bruxelles jusqu’au village de Waterloo, de sorte que l’armée de Wellington y était adossée.


Genappe

Localité du Brabant Wallon, située sur la route de Charleroi, entre Quatre-Bras et Mont-Saint-Jean. Le pont sur la Dyle y constituait un goulet d’étranglement. Des combats eurent lieu à Genappe le 17 juin, lors de la poursuite de l’armée de Wellington par l’armée française et à nouveau après la bataille de Waterloo, lorsque les Prussiens poursuivirent l’armée française en déroute.


Ohain

C’est par Ohain qu’arrivèrent, vers 19 heures, les Prussiens du 1er corps de Zieten.


Orme de Wellington

Cet arbre, auprès duquel se serait souvent tenu le duc pendant la bataille, a depuis longtemps disparu. Un platane l’a remplaçait en 1958, pour situer son emplacement au sud du croisement de la route Bruxelles-Charleroi avec la route du Lion.


Auberge du Roi d’Espagne

Située à Genappe, cette auberge accueillit successivement de grands acteurs de la bataille. Le 16 juin, ce furent Wellington et son état major, après la bataille des Quatre-Bras ; le 17 le prince Jérôme Bonaparte et d’autres généraux du IIe corps de Reille ; le 18, enfin, Blücher y passa la nuit après la bataille, pendant qu’y agonisait le général Duhesme, commandant de la Jeune Garde, qui allait y mourir dans la nuit du 19 au 20 juin.








Voyez également:

Carte interractive - la situation de Waterloo - la chronologie - les fermes - Ferme de la Haye - les monuments - le tourisme - le champ de bataille - le Lion - l'histoire vivante.





Recherche sur le site