Les lieux: la petite Malmaison



Commencée en 1803 par Morel, la grande serre chaude sera achevée en 1805 par les architectes Thibault et Vignon. Très vite admirée par les contemporains, ce vaste bâtiment de cinquante mètres de long sur dix-neuf de large était unique par l'importance de ses surfaces vitrées. C'était la première fois que le verre était utilisé pour couvrir une aussi grande surface, aussi la serre de Malmaison est-elle considérée comme l'ancêtre direct de toutes les grandes serres construites au XIX siècle. D'un entretien fort coûteux, elle ne survivra pas à la disparition du prince Eugène et sera démontée en 1827. Seul le bâtiment sur lequel elle s'appuyait fut conservé afin d'être transformé en maison d'habitation. C'est l'actuel château de la Petite Malmaison
(texte d'après le livre de Bernard Chevalier - vues du château et du parc de Malmaison -2003 )

Au temps de sa splendeur, le parc faisait près de 400 hectares. Actuellement, il reste 3 hectares environ au château de la Petite Malmaison et une dizaine à Malmaison.




La Petite Malmaison côté Serre chaude de nos jours et une peinture de Garneray de 1820.







© d'Hautpoul



Recherche sur le site