Tombes en Belgique: Jacques Louis DAVID – peintre de Napoléon.





"Jacques Louis DAVID – (Paris 1748 – Bruxelles 1825)

"Prix de Rome en 1775, Conventionnel, puis premier peintre de Napoléon. Venu se réfugier à Bruxelles après la bataille de Waterloo et la Restauration, en 1815, il y meurt en 1825. Ses funérailles seront grandioses. Son acte de décès est rédigé en flamand.

Certains pourraient s’étonner du fait qu’un autre tombeau de DAVID existe au Père-Lachaise. L’explication est simple : à Paris se trouve le cœur (ramené par son fils), aux côtés de sa femme, et à Bruxelles se trouve le reste du corps. Aucun document n’atteste la présence du corps de David au cimetière d’Evere. En effet, s’il meurt en 1825, le cimetière d’Evere, lui, n’est ouvert qu’en 1877. Le corps a donc dû être transféré du cimetière du quartier Léopold, ce qui est courant en cas de désaffectation. Aussi, lors de la proposition ubuesque de l’échevin socialiste Freddy Thielemans de rendre le corps de David à la France à l’occasion di bicentenaire de la Révolution française, on a pu voir, après la fermeture du cimetière, une équipe de fossoyeurs entreprendre des fouilles au pied de l’obélisque, histoire d’être sûrs. Ils y ont effectivement découvert un caveau, fermé bien entendu. Le caveau a été ouvert et on a pu constater la présence d’un cercueil. L’inscription « ici dessous » est donc exacte.

Pour l’anecdote, au moment où la polémique faisait rage sur le bien-fondé de la proposition Thielemans, un beau matin, on a vu un corbillard français qui, ne doutant de rien, attendait patiemment qu’on lui remette le corps du peintre. En vain, heureusement."

GUIDE des cimetières de Bruxelles
Jacques A.M. Noterman
J.-M. Collet 1998




Obélisque classé, érigé par souscription publique internationale.




© Diana



Biographie



Jacques-Louis David - 1748 - 1825





Recherche sur le site