Cimetières français.



En parcourant les allées de cimetières on s’arrête souvent pour déchiffrer des noms et des dates, bien que la pluie et le vent effacent lentement les épitaphes, la mémoire petit à petit fait renaître les moments de l’Histoire auxquels ils appartenaient.


Dans le petit cimetière de Vailly-sur-Aisne


Dominique François Xavier Félix,


Dans le petit cimetière de Vailly/Aisne un monument funéraire rappelle au souvenir :

Dominique François Xavier Félix, né le 29 novembre 1763 à Vézelise (Meurthe) fut un vaillant militaire que, en 1808, Napoléon appela dans la Garde impériale, avec le rang d'inspecteur en chef. Il prit part à toutes les Campagnes de la Garde, et reçut de Napoléon le titre de baron de l’Empire, ainsi que la croix de la Couronne de Fer et celle de commandeur de la Légion d'honneur le 24 janvier 1814.
Au retour du roi il perdit ses fonctions et fut mis à la retraite. En 1828 il fut élevé par ordonnance royale à la dignité de grand Officier de la Légion d’Honneur. Il vivait retiré dans sa terre de Rouge-Maison, près de Vailly/Aisne lorsque, le 6 décembre 1839, il fut assassiné à coups de couteaux par un de ses domestiques.


Henri François Marie Charpentier


Un peu plus loin, en un double caveau, reposent Henri François Marie Charpentier et Claude Carra de Saint-Cyr ainsi que leurs épouses.

Henri François Marie Charpentier naquit à Soissons (Aisne), 23 juin 1769

Sa carrière militaire est impressionnante, il participa à toutes les campagnes et en février 1814 nous le trouvons à la bataille de Craonne et au Chemin des Dames.
Le comte Charpentier mourut le 14 octobre 1831, à Oigny-en-Valois, près de Villers-Cotterêts, son cénotaphe se trouve non loin de l'église, mais sa tombe se trouve à Vailly/Aisne.
Pour connaître plus en détail sa carrière voici un lien très intéressant.


Claude Carra de Saint-Cyr


Claude Carra de Saint-Cyr naquit à Lyon le 28 juillet 1760. À Eylau il obtint le titre de grand Officier de la Légion d’honneur. En 1808 il fut nommé comte de l’Empire. En 1814 l’Empereur le chargea de la défense de Valenciennes et de Condé.
Nommé chevalier de Saint-Louis et gouverneur de la Guyane française par Louis XVIII et admis à la retraite en 1824 il mourut à Vailly-sur-Aisne, le 5 janvier 1834.

Pour en savoir plus.


Au cimetière communal de Montfaucon



Au cimetière communal de Montfaucon, au pied du monument à la mémoire des volontaires du village, se trouve la tombe du maire Charles-Henri de Tillancourt. Les villageois démontrèrent leur courage lors du fait d’armes du 4 mars 1814 qui valut au maire l’étoile de la Légion d’honneur


Le montage photographique.


Cimetières français:
Vailly sur Aisne et Montfaucon




© Diana


Recherche sur le site